X
SPO du 07/12
L'IDRI vous accueille en Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure IDRI
Téléchargez la brochure de l'école
Je télécharge

Qu’est-ce qu’un personal shopper ?

Publiée le 15 février 2022

Profession apparue aux États-Unis il y a une quarantaine d’années, le personal shopper se fait une place de choix dans les habitudes des Français. Cet expert du stylisme et du coaching en image exerce auprès des particuliers comme des professionnels. En quoi consiste ce métier et comment s’y former pour faire carrière ?

Personal shopper : un expert transdisciplinaire

Le service haut de gamme que propose un personal shopper est basé sur ses connaissances fines du stylisme, de la mode et du coaching en image. Il propose des prestations d’accompagnement et de conseil en shopping. Ses propositions sont orientées en fonction de la personnalité de ses clients, leur style, leur morphologie, leur teint, leurs objectifs, leur budget et bien évidemment leurs goûts.

Le personal shopper est donc avant tout un expert de la relation humaine. Il est capable de cerner la personnalité de ses clients, de définir une garde-robe qui les reflète parfaitement et qui répond à leurs attentes et à leurs exigences. Il sait travailler au rythme qui convient à chacun, afin de ne pas proposer des changements trop brutaux, de laisser place au refus et de trouver un style qui plaît véritablement aux personnes qui font appel à ses services.

En effet, le personal shopper travaille avec une clientèle très variée. Ses prestations ne sont plus réservées qu’à une élite, mais demeurent dignes d’un service très haut de gamme. Ce professionnel exerce avec des personnalités politiques, des célébrités, des avocats, des hommes d’affaires ou encore des particuliers souhaitant commencer une nouvelle vie.

En pratique : que fait un personal shopper ?

Le personal shopper assiste ses clients dans leurs achats. Il travaille généralement en tant qu’indépendant, bien qu’il lui soit possible d’exercer au sein d’un hôtel prestigieux, pour une maison de mode, un grand magasin ou une agence de conseil en image.

Il peut être amené à accompagner physiquement ses clients en boutique ou à leur fournir une liste très précise d’articles à acquérir. Pour mener à bien ses missions, il mène un premier entretien en coaching d’image pendant lequel il cerne les attentes de ses clients et établit des objectifs ciblés.

Il fait ensuite appel à sa propre base de données comportant des contacts, des noms de marque, de modèles ou encore des magasins qu’il conseillera à sa clientèle. Très à l’écoute, le personal shopper fait preuve d’une extrême discrétion qu’il met à profit de son sens esthétique et de ses qualités naturelles de fin psychologue.

Comment se former pour devenir personal shopper ?

Le personal shopper a suivi une formation technique et professionnalisante auprès d’un établissement d’enseignement spécialisé. Son cursus technique et de haut niveau lui a permis d’acquérir des connaissances en harmonie des couleurs, coiffure, maquillage, mode et techniques de bien-être.

Il est conseillé de suivre une formation en conseiller en image qui comprend une spécialisation luxe et personal shopping. Ce cursus doit bénéficier de la reconnaissance par l’État et d’une inscription au RNCP. L’IDRI propose, à ce titre, des formations en conseil en image avec une spécialisation luxe et personal shopper qui bénéficient de la modalité de l’apprentissage en alternance.

Le personal shopper est un professionnel central du monde du luxe, qui exerce au contact d’une clientèle exigence. Il peut gagner jusqu’à 34 K€ bruts annuels à condition d’avoir suivi une bonne formation.

200