X
SPO du 07/12
L'IDRI vous accueille en Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure IDRI
Téléchargez la brochure de l'école
Je télécharge

Pourquoi la mode est-elle éphémère ?

Publiée le 24 mars 2022

La mode est un cycle continu de renouvellement constant. C’est pour cette raison qu’elle est régulièrement qualifiée d’éphémère. Cette caractéristique représente un paradoxe : c’est à la fois ce qui rend l’univers mode si attractif et c’est ce qui a permis aux industriels de s’engouffrer dans un fonctionnement désormais décrié. Zoom sur un élément de définition qui rend le secteur parfois difficile à comprendre.

La mode est-elle nécessairement éphémère ? 

La mode est un éternel recommencement. Ce qui définit cette discipline, c’est justement son innovation, sa constante adaptation au contexte socio-culturel et à l’anticipation des grandes tendances de son temps. La mode ne peut être statique et unique, elle est par essence mouvante et éphémère.

Les créateurs de mode cherchent constamment à dépasser les tendances de leur épode, à réinventer des modèles, à proposer des essais avec d’autres teintes, d’autres matières ou à revenir vers des textiles délaissés. Les créateurs de mode essaient constamment de traduire esthétiquement, par des vêtements ou des accessoires les évolutions sociales et culturelles de leur société.

Ainsi, si elle devait être pérenne, la mode n’existerait simplement pas. Son caractère éphémère est la condition pour que s’expriment la créativité et la recherche artistique des professionnels du secteur.

 

Mode éphémère : quelles sont les dérives ? 

La mode étant par essence un mouvement infini, éphémère et qui tend à se renouveler, des dérives sont malheureusement apparues dans l’industrie. C’est le cas de la fast fashion, qui consiste à changer de collection de prêt-à-porter très rapidement dans l’année.

Paroxysme de la mode éphémère, la fast fashion se définit par des vêtements bon marché, fabriqués rapidement et selon des processus industriels de masse. Très en adéquation avec les envies des consommateurs, ce système de mode éphémère conduit à une production en série et à une qualité de fabrication réduite.

Or, ce concept de la fast fashion, qui pousse à un changement ultra-rapide des tenues, des textiles et des accessoires, ne reflète pas le caractère naturellement éphémère de la mode, qui est un secteur qui se réinvente continuellement. On voit donc des initiatives se développer à l’encontre des dérives de cette industrie de la surconsommation : mode durable, éthique ou éco-responsable. Ces nouveaux processus de fabrication, plus respectueux de l’humain et de l’environnement respectent néanmoins le caractère éphémère et en constant renouvellement de l’univers de la mode.

L’IDRI offre à ses étudiants des formations qui comprennent des apprentissages pratiques pris en charge par des enseignants issus du monde professionnel. Leur connaissance fine du secteur et leur volonté de proposer un contenu sans cesse actualisé tiennent compte du caractère nécessairement éphémère de la mode.

Ainsi, une mode éthique, éco-responsable, mais néanmoins éphémère est possible et émerge désormais. Les très nombreuses initiatives dans le domaine en témoignent et de jeunes professionnels se forment désormais afin de respecter le caractère éphémère d’un secteur mode qui continue de se réinventer.

200