Les accessoires : les artisans essentiels du style et de l’identité visuelle

Publiée le 26 février 2024

L’importance des accessoires dans le conseil en image 

Visuel atelier accessoires

Lorsqu’il s’agit de conseil en image, les accessoires jouent un rôle crucial pour affiner et personnaliser le style d’une personne. Ces éléments complémentaires, qu’ils soient bijoux, sacs, écharpes, chapeaux ou lunettes, ont une importance significative dans la création d’une image cohérente et distinctive. Voici quelques raisons pour lesquelles les accessoires sont essentiels dans le domaine du conseil en image. 

Tout d’abord, les accessoires permettent d’exprimer la personnalité et le style individuel. Ils offrent une opportunité de montrer sa créativité, ses goûts et ses préférences. En intégrant des accessoires bien choisis, une personne peut véhiculer un message unique et renforcer son identité visuelle. 

De plus, les accessoires peuvent transformer une tenue basique en une allure élégante ou décontractée, selon l’occasion. Ils ajoutent une touche de sophistication ou de décontraction, en fonction du choix et de la combinaison. Ainsi, les accessoires sont des outils puissants pour adapter son style en fonction des circonstances. 

Les accessoires jouent également un rôle important dans l’équilibre visuel d’une tenue. Ils permettent de mettre en valeur certaines parties du corps, de camoufler des imperfections ou de créer des lignes et des formes harmonieuses. Un accessoire bien placé peut attirer l’attention sur les atouts de la personne et créer une silhouette équilibrée. 

Par ailleurs, les accessoires peuvent être utilisés pour suivre les tendances de la mode sans nécessairement changer toute sa garde-robe. En ajoutant des accessoires à la mode, une personne peut rester au goût du jour et expérimenter avec les dernières tendances sans investir massivement dans de nouveaux vêtements. 

En résumé, les accessoires ne sont pas simplement des éléments secondaires dans le conseil en image, mais des éléments clé qui contribuent à la construction d’une identité visuelle forte et à la création d’un style personnel et polyvalent. Ils offrent la possibilité de s’exprimer, de s’adapter aux circonstances et de mettre en valeur les aspects positifs de l’apparence physique, faisant ainsi des accessoires des alliés indispensables dans le monde du conseil en image. 

L’Atelier Accessoires à l’IDRI 

À l’IDRI, s’est récemment tenu l’Atelier Accessoires pour ses étudiants en alternance, en Luxe et Personal Shopper, avec Carmen Ruiz Molina, coach et formatrice.  

Tous les étudiants devaient emmener le maximum d’accessoires qu’ils avaient chez eux : chaussures, sacs, bijoux, ceintures, foulards, vestes… Le but était d’avoir un très grand choix d’accessoire afin de réaliser des mix and matchs innovants. 

Chaque étudiant devait relooker son binôme en prenant en compte son diagnostic de colorimétrie, son objectif de style et communication, sa morphologie, ainsi que ses zones atouts et sensibles. Chacun des choix établis devait être rigoureusement justifié auprès de la classe et de l’intervenante. 

Bottes longues bordeaux, collier métallique, lunettes de soleil ombrés, sac à strass, ou encore chapka, tout était permis !  

La classe devait, à la fin de la journée, voter pour le meilleur look, la gagnante avait l’occasion de relooker une personne supplémentaire. 

L’IDRI, grande école de conseil en image propose des formations continues et en alternance, encadrées par des professionnels impliqués et pédagogues. Si vous souhaitez acquérir toutes les compétences utiles au conseiller en image d’aujourd’hui, rejoignez très vite l’IDRI !  

L’évolution des sacs à main : témoins de la mode à travers les âges

Publiée le 23 février 2024

Les sacs à main, symboles intemporels de style et de fonctionnalité, ont parcouru un long chemin depuis leurs modestes débuts. Au fil des décennies, ces accessoires ont évolué pour devenir des pièces emblématiques de la mode, témoins des tendances, des innovations et de l’évolution des rôles des femmes dans la société. 

Visuel sac à main

© Pexels-cats-coming

Les débuts modestes

Au XIXe siècle, les femmes utilisaient des pochettes ou des bourses pour transporter de petits objets essentiels tels que des mouchoirs, des éventails et de la monnaie. Ces sacs étaient souvent confectionnés à la main avec des matériaux nobles comme la soie et ornés de broderies délicates. 

Les années 1920 : la révolution du style art déco 

Les années 1920 ont été marquées par la montée du style Art Déco, et les sacs à main ont suivi la tendance. Les pochettes de cette époque étaient ornées de perles, de franges et de motifs géométriques. Avec l’avènement des soirées dansantes et des cocktails, les femmes exigeaient des sacs plus petits et élégants pour compléter leurs tenues de soirée. 

Les années 1950 : l’élégance structurée 

Les années 1950 ont vu l’avènement de l’élégance structurée avec des sacs à main aux lignes épurées et aux formes géométriques. Les sacs de cette époque étaient souvent assortis aux chaussures, créant ainsi des ensembles coordonnés. Les matériaux synthétiques ont également commencé à être utilisés, offrant une variété de couleurs et de textures. 

Les années 1970 : la libération du style bohème 

Les années 1970 ont apporté une approche plus décontractée et bohème de la mode, et les sacs à main ont suivi cette tendance. Des sacs en daim frangé, des sacs à bandoulière et des sacs en toile sont devenus populaires, reflétant le désir de liberté et de décontraction. 

Les années 2000 à aujourd’hui : la diversification des styles 

Au tournant du millénaire, la diversification des styles de sacs à main a explosé. Des créateurs audacieux ont introduit des designs innovants, des matériaux inattendus et des formes avant-gardistes. Les sacs à dos ont fait un retour en force, et les sacs en plastique transparent ont capturé l’imagination des amateurs de mode. 

L’ère du sac connecté 

Avec l’avènement de la technologie, les sacs à main ont également évolué pour répondre aux besoins modernes. Des sacs dotés de ports de chargement pour les appareils électroniques aux sacs connectés équipés de technologies intelligentes, la mode et la fonctionnalité s’unissent pour créer une expérience pratique et futuriste. 

Un héritage de style et de fonction 

L’évolution des sacs à main au fil des décennies reflète non seulement les tendances de la mode, mais aussi les changements sociaux et culturels. Ces accessoires emblématiques ont traversé les époques en restant des témoins silencieux du rôle changeant des femmes dans la société et de la créativité infinie des designers. Que ce soit un sac à main vintage des années 1950 ou un modèle dernier cri de la saison, ces pièces polyvalentes continueront à être des alliés de style intemporels, façonnant l’histoire de la mode au fil du temps. 

L’IDRI, grande école de conseil en image propose des formations continues et en alternance afin de former les experts du relooking de demain. Les enseignements de qualité mis en avant par une équipe pédagogique investie, font de l’IDRI de l’établissement à ne pas rater pour construire sa carrière de conseiller en image. N’hésitez plus et rejoignez-nous !  

Le Cuir de raisin : une alternative écologique et innovante dans l’industrie de la mode

Publiée le 19 février 2024

L’industrie de la mode fait face à des défis croissants en matière de durabilité, avec une prise de conscience croissante des consommateurs sur l’impact environnemental de leurs choix. Dans ce contexte, le cuir de raisin émerge comme une alternative prometteuse et novatrice, offrant une solution durable aux amateurs de mode soucieux de l’environnement. 

Le cuir de raisin

© Pixabay-grapes

Origine du cuir de raisin : valorisation des résidus vinicoles 

Le cuir de raisin est produit à partir des résidus de l’industrie vinicole, principalement les peaux et les pépins de raisin. Ces sous-produits sont collectés, traités et transformés en un matériau similaire au cuir, offrant une texture et une apparence élégantes. Cette pratique ingénieuse permet de valoriser des déchets organiques tout en réduisant la dépendance à l’égard du cuir animal et des procédés de fabrication plus traditionnels. 

Avantages environnementaux du cuir de raisin 

L’un des avantages les plus significatifs du cuir de raisin réside dans son impact environnemental réduit par rapport au cuir animal. La production de cuir traditionnel nécessite des ressources considérables telles que l’eau, la nourriture pour le bétail et des procédés chimiques potentiellement nocifs. En revanche, le cuir de raisin utilise des sous-produits existants, réduisant ainsi la pression sur les ressources naturelles et limitant les déchets. 

De plus, le cuir de raisin est souvent fabriqué à l’aide de techniques plus respectueuses de l’environnement, telles que des processus de tannage sans chrome, qui éliminent les risques associés à l’utilisation de ce métal lourd dans le cuir traditionnel. Cette approche réduit les émissions de produits chimiques toxiques et préserve la qualité de l’eau, contribuant ainsi à la santé des écosystèmes locaux. 

Impact éthique : une alternative sans cruauté 

Sur le plan éthique, le cuir de raisin offre une alternative sans cruauté aux consommateurs soucieux du bien-être animal. L’industrie de la mode est de plus en plus confrontée à des questions éthiques liées à l’utilisation du cuir animal, et le cuir de raisin offre une option sans compromis pour ceux qui souhaitent adopter un mode de vie éthique. 

Qualité et esthétique : le cuir de raisin à la hauteur du traditionnel 

En termes de qualité, le cuir de raisin n’a rien à envier au cuir traditionnel. Il est durable, résistant et présente une esthétique haut de gamme. Les marques de mode de renom commencent à adopter ce matériau novateur dans leurs collections, démontrant ainsi que le cuir de raisin peut rivaliser avec son homologue traditionnel en termes de style et de fonctionnalité. 

Défis et enjeux : la disponibilité des résidus de raisin 

Cependant, comme toute innovation, le cuir de raisin n’est pas exempt de défis. La demande croissante pour ce matériau a conduit à des préoccupations concernant la disponibilité des résidus de raisin en quantité suffisante pour répondre à la demande croissante de l’industrie. Des efforts sont en cours pour optimiser les processus de collecte et de transformation afin de garantir une production durable et éthique à long terme. 

Le cuir de raisin comme solution durable dans la mode 

En conclusion, le cuir de raisin représente une avancée majeure dans la quête de l’industrie de la mode pour des pratiques plus durables. En exploitant les résidus de l’industrie vinicole, cette alternative innovante offre une réponse aux préoccupations croissantes en matière d’environnement, d’éthique et de qualité. Alors que les consommateurs deviennent de plus en plus conscients de leur empreinte écologique, le cuir de raisin pourrait bien être la clé pour façonner un avenir de la mode plus durable. 

L’IDRI, grande école de conseil en image parisienne, forme les futurs experts du relooking de part ses programmes complets. L’école prodigue des cours magistraux accompagnés de cas pratiques, mettant en avant des situations en total immersion pour ses étudiants. Si l’univers du conseil en image vous intéresse, candidatez à l’IDRI !  

Chanvre textile : tisser l’avenir écologique de la mode avec une fibre durable et éthique

Publiée le 15 février 2024

Le chanvre, une fibre durable pour un avenir écologique 

Le chanvre textile

© Pixabay-hemp

Le secteur textile est en pleine mutation, à la recherche de solutions durables pour répondre aux préoccupations environnementales croissantes. Dans cette quête, le chanvre émerge comme une alternative prometteuse et respectueuse de l’environnement. Cultivé depuis des millénaires, le chanvre offre une fibre robuste et polyvalente tout en présentant des avantages écologiques majeurs. 

Contrairement à d’autres cultures textiles, la culture du chanvre nécessite peu d’eau et peut être cultivée dans des sols marginaux, ce qui en fait une option plus durable. De plus, le chanvre pousse rapidement et ne nécessite pas l’utilisation intensive de pesticides ou d’engrais chimiques. Ces caractéristiques en font une culture à faible impact environnemental, contribuant ainsi à la préservation des ressources naturelles. 

L’utilisation du chanvre dans le textile permet également de réduire l’empreinte carbone de l’industrie de la mode. En effet, le processus de transformation du chanvre en fibre textile nécessite moins d’énergie que celui d’autres fibres, telles que le coton. Par conséquent, l’utilisation du chanvre contribue à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, favorisant ainsi une approche plus durable de la production textile. 

Le chanvre, une fibre éthique pour une industrie responsable 

Outre ses avantages environnementaux, le chanvre se distingue également par son aspect éthique dans le domaine textile. La culture du chanvre offre des perspectives intéressantes pour les communautés agricoles, favorisant le développement de filières responsables. Les agriculteurs peuvent bénéficier de la diversification de leurs cultures et d’une source de revenus supplémentaire grâce au chanvre. 

Par ailleurs, le processus de transformation du chanvre en fibre textile nécessite moins de produits chimiques que d’autres fibres, préservant ainsi la santé des travailleurs de l’industrie textile. Les conditions de travail dans les exploitations de chanvre sont souvent meilleures, contribuant ainsi à la création d’un environnement de travail plus éthique. 

L’utilisation du chanvre dans le textile s’inscrit également dans une démarche de promotion de la transparence et de la traçabilité au sein de l’industrie de la mode. Les marques qui optent pour le chanvre dans leurs collections peuvent communiquer sur leur engagement en faveur d’une production responsable, répondant ainsi aux attentes croissantes des consommateurs en matière d’éthique et de durabilité. 

En conclusion, l’utilisation du chanvre dans le textile offre une perspective prometteuse pour une industrie plus respectueuse de l’environnement et des valeurs éthiques. Cette fibre naturelle, aux propriétés exceptionnelles, ouvre la voie à une mode durable, où la qualité des produits s’allie à la préservation de la planète et au bien-être des travailleurs. 

L’IDRI, grande école de conseil en image à Paris, propose des formations continues et en alternance. Les formations en alternance s’articulent autour de cinq spécialisations, dont Luxe & Personal Shopper ou encore Vente & Merchandising. Les cours sont prodigués par une équipe d’experts pédagogues et investis et viennent compléter leur expérience en entreprise. Si vous souhaitez découvrir les enjeux du conseil en image, tenez-vous au courant et n’hésitez pas à nous rejoindre !  

Un cours captivant de cosmétologie à l’IDRI : reconnaître les types de peau et proposer la routine de soin adaptée à son client 

Publiée le 12 février 2024

Les étudiants en alternance de l’IDRI ont plongé dans le monde fascinant de la cosmétologie lors d’un cours animé par Gwenaëlle Millery, conseillère en image et professeure d’esthétique. L’objectif de cette session était d’acquérir les compétences nécessaires pour reconnaître les différents types de peau et élaborer des routines de soin adaptées aux besoins individuels des clients, alliant connaissances en biologie et expertise en cosmétologie. 

Le cours de cosmétologie à l'IDRI

© pexels-cottonbro-studio

La place majeure de la biologie en cosmétologie  

La matinée a débuté avec une exploration approfondie des caractéristiques de la peau, en mettant l’accent sur sa composition, sous forme de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Une attention particulière a été accordée à la surface de la peau, mettant en lumière les deux types de pores, sécrétant la sueur et le sébum, et leur rôle dans la formation du film hydrolipidique protecteur. 

La diversité des types de peau a ensuite été explorée, allant de la peau déshydratée à la peau mixte, en passant par la peau grasse et la peau sénescente. Les étudiants ont appris à effectuer un diagnostic complet en combinant une enquête orale avec un examen visuel et palpatoire, les préparant ainsi à offrir des conseils personnalisés à leurs futurs clients. 

Le cas pratique  

L’après-midi a été consacré à la pratique, les étudiants travaillant en binôme pour réaliser un diagnostic de peau complet sur leur partenaire. Ils ont ensuite formulé une routine de soin, tenant compte des produits disponibles et des besoins spécifiques de leur camarade. 

Le cours s’est conclu sur la présentation du projet à venir : la création d’une ordonnance beauté complète comprenant une routine matinale, une routine nocturne, et des soins périodiques. Les étudiants ont été encouragés à utiliser leurs compétences nouvellement acquises pour développer des recommandations de soins personnalisées pour leurs binômes, tout en intégrant des produits déjà en leur possession. Ils doivent rendre ce diagnostic complet sous forme de diaporama pour le 10 mars. 

Cette journée immersive à l’IDRI a démontré la fusion harmonieuse entre la théorie et la pratique dans le domaine de la cosmétologie. Les étudiants sont désormais équipés pour offrir des conseils éclairés et des routines de soin sur mesure à leur future clientèle. 

L’IDRI, grande école de conseil en image propose des formations continues et en alternance à destination des jeunes ou des professionnels souhaitant compléter leur expertise. Les outils théoriques ainsi que les différentes mises en situation permettent aux étudiants d’aborder le travail en entreprise dans les meilleures conditions possible. Cette expérience au sein des entreprises représente une réelle plus-value pour leur parcours. Ils pourront ainsi débuter leur carrière sans aucune contrainte et avec un lot de connaissances bien complet. Si vous souhaitez découvrir le domaine du conseil en image et vous professionnaliser rapidement dans celui-ci, l’IDRI est l’école qu’il vous faut !  

 

L’histoire fascinante de la veste à épaulettes 

Publiée le 8 février 2024

La veste à épaulettes, emblème intemporel de l’élégance et du pouvoir, a traversé les époques en évoluant au gré des tendances de la mode et des influences sociétales. De ses modestes débuts militaires à son adoption par la haute société, cette pièce iconique a su s’adapter et se réinventer au fil des siècles. 

L'évolution des vestes à épaulettes

© pexels-monstera-production

Origines Militaires 

Les épaulettes trouvent leurs racines dans le domaine militaire, où elles étaient initialement conçues pour renforcer la structure des uniformes et symboliser le statut hiérarchique. Au XVIIIe siècle, les officiers de l’armée française arboraient fièrement des épaulettes décoratives, signe de leur rang et de leur bravoure sur le champ de bataille. Cette esthétique militaire a rapidement captivé l’imagination des créateurs de mode. 

L’Élégance au XIXe Siècle 

Au cours du XIXe siècle, la veste à épaulettes a fait son entrée dans le monde de la mode civile. Les épaulettes, autrefois réservées aux uniformes militaires, ont été adaptées pour orner les vestes des dandys élégants. Les épaulettes étaient souvent surdimensionnées, ajoutant une dimension dramatique aux tenues de l’époque. Cette tendance a perduré tout au long du siècle, reflétant l’influence croissante de la mode dans la société. 

L’Ère Moderne et les Épaulettes Disco 

Dans les années 1970, les épaulettes ont connu une résurgence spectaculaire avec l’avènement de la musique disco. Les vestes à épaulettes sont devenues l’incarnation du glamour et de la sophistication sur les pistes de danse du monde entier. Les coupes étaient ajustées, les épaulettes exagérées, créant une silhouette audacieuse qui était la marque de fabrique de cette époque flamboyante. 

Les Années 1980 : Apogée et Déclin 

Les années 1980 ont été l’apogée de la veste à épaulette. Popularisée par des icônes de la mode comme Madonna et les personnages de séries télévisées à succès, la veste à épaulette était devenue un symbole de pouvoir et de réussite, donnant aux femmes une allure de « working girl » ambitieuse. Cependant, cette tendance a fini par s’estomper à la fin de la décennie, victime de son propre excès. 

La Renaissance Contemporaine 

Au XXIe siècle, la veste à épaulettes a fait un retour remarqué sur les podiums de mode. Les designers contemporains ont revisité cette pièce classique en la réinterprétant de manière moderne et minimaliste. Les épaulettes sont désormais subtiles, ajoutant une touche de structure sans tomber dans l’extravagance des décennies précédentes. 

 

En conclusion, la veste à épaulettes a parcouru un long chemin depuis ses débuts militaires. Son évolution à travers les époques témoigne de sa capacité à transcender les frontières sociales et culturelles, tout en restant un symbole de style et de pouvoir. Que ce soit dans les salles de bal du XIXe siècle, sur les pistes de danse disco des années 1970, ou sur les podiums contemporains, la veste à épaulettes continue de laisser une empreinte indélébile dans le monde de la mode. 

L’IDRI, grande école de conseil en image propose des formations continues, mais aussi en alternance. Les enseignements théoriques ainsi que les différents séminaires permettent aux étudiants d’acquérir les fondamentaux du métier de conseiller en image. Le mode d’apprentissage en alternance, quant à lui, leur permet de comprendre les enjeux du monde professionnel. Si vous souhaitez vous formez rapidement et efficacement dans le secteur du conseil en image, rejoignez-nous ! 

Tout ce qu’il faut savoir sur le Piñatex, ce cuir vegan et innovant !

Publiée le 5 février 2024

Le cuir à base d’ananas, également connu sous le nom de Piñatex, est une alternative végétalienne et durable au cuir traditionnel, offrant une option respectueuse de l’environnement et des animaux. Découvrez les atouts de ce cuir vegan et écoresponsable ! 

Visuel article cuir Ananas

© Pixabay

Origine 

Le Piñatex est fabriqué à partir des fibres de feuilles et des parties non-comestibles de l’ananas. Ce matériau novateur a été développé par la société Ananas Anam, fondée par la chercheuse et designer Carmen Hijosa. Cette dernière, ayant longtemps travaillé pour l’industrie du cuir traditionnel, a commencé à réfléchir à un matériau alternatif au cuir, beaucoup plus éco-responsable. Inspirée par un vêtement philippin conçu à partir de déchets d’ananas, cette dernière se lance dans de longues années de recherches afin de créer un cuir végétal. 

Processus de Fabrication 

 Le processus de fabrication du Piñatex implique la collecte des feuilles d’ananas, normalement déchets agricoles, puis le traitement des fibres pour créer un matériau similaire au cuir. Les feuilles sont écrasées pour en extraire les fibres, qui sont mélangées à de l’acide polylactique pour être transformé en maille. Cette maille sera colorée avec des pigments certifiés GOTS.  

Il faut savoir que pour confectionner un mètre carré de ce cuir vegan, il y’a besoin de 480 feuilles d’ananas, provenant d’environ de 16 fruits ! 

Caractéristiques  

 Le Piñatex a des propriétés similaires au cuir traditionnel. Il est résistant, durable et offre une texture naturelle. Il est également respirant, léger et souple, ce qui en fait un matériau polyvalent pour la confection de sacs, de chaussures, et de vêtements. 

Durabilité 

L’une des caractéristiques les plus attrayantes du Piñatex est son aspect durable. En utilisant les déchets de l’industrie de l’ananas, ce matériau contribue à réduire les déchets agricoles tout en offrant une alternative écologique au cuir d’origine animale. De plus, le processus de production nécessite moins d’eau que celui du cuir traditionnel. 

Applications

  Le Piñatex est de plus en plus utilisé dans l’industrie de la mode et du design. De nombreux créateurs intègrent ce matériau innovant dans leurs collections, offrant une option chic et éthique pour les consommateurs soucieux de leur impact environnemental. 

Avantages éthiques 

 En tant qu’alternative vegan au cuir, le Piñatex répond aux préoccupations éthiques liées à l’utilisation des animaux dans l’industrie de la mode. Il permet aux consommateurs de faire des choix mode plus conscients en optant pour un matériau respectueux des animaux. 

Défis évolutions 

Bien que le Piñatex soit loué pour ses aspects durables, certains défis subsistent, notamment en termes de coûts de production et de disponibilité à grande échelle. Cependant, avec l’accent croissant sur la durabilité, des progrès continus sont réalisés pour rendre ce matériau plus accessible. 

En résumé, le cuir à base d’ananas incarne l’innovation dans l’industrie de la mode, offrant une alternative respectueuse de l’environnement, éthique et esthétiquement attrayante, au cuir traditionnel. 

L’IDRI, grande école de conseil en image basée sur Paris offre des programmes en alternance, qui permettent aux étudiants de gagner en expertise dès leurs années de formation. De plus, le service relations entreprise accompagne les étudiants à trouver les stages ou alternances qui leur conviennent le mieux. Si vous aspirez à vous professionnaliser dans le secteur du conseil en image alors l’IDRI est l’école qu’il vous faut !  

Comment réussir ses premiers entretiens clients dans le domaine du conseil en image ? 

Publiée le 1 février 2024

Les étudiants en alternance à l’IDRI, on récemment assisté à leur dernier cours de Coaching et Communication non-verbale animé par la professeure Donatienne Richard, formatrice et consultante experte en conseil en image. L’objectif de ce cours unique était de préparer les étudiants à gérer leurs premiers entretiens clients.  

Image étudiants cours de Coaching et Communication non-verbale

Le questionnaire verbal et visuel 

Les étudiants ont été répartis en groupes de trois, chacun occupant un rôle spécifique : le conseiller en image, le client et l’observateur. Cette expérience immersive a favorisé des échanges riches et des retours constructifs.  

Le programme de cette séance de Coaching et Communication non-verbale consistait à mettre l’accent sur la découverte d’informations générales sur les goûts du client à travers un questionnaire verbal et visuel ingénieux. Le questionnaire visuel, consiste à proposer une sélection de photographies au client sur des thématiques bien précises (paysages, aliments, etc.) pour que le conseiller puisse se faire une idée globale de la personnalité du client. La professeure explique quelles sont les suppositions qu’il est possible de faire suite à cet échange : « […] on voit si la personne aime la nature, si elle aime la convivialité, si elle sportive, indépendante, rurale ou au contraire beaucoup plus citadine […] ». 

De plus, celle-ci souligne le fait que le conseiller doit simplement faire ces retours sous la forme de suppositions et non d’affirmations. Ce questionnaire visuel est l’étape qui précède celle du choix des vêtements et du maquillage, et celle qui suit la première étape d’observation.  

L’exercice du « nuage de mots » 

De plus, une autre approche novatrice a été introduite avec le « nuage de mots », il s’agit d’un exercice où le client doit décrire son style actuel avec des mots, principalement des adjectifs, ainsi que celui qu’il aimerait avoir dans le futur (notamment suite aux différentes séances de conseil en image). La professeure explique : « […] on voit l’évolution de la personne, elle peut être simple, dynamique, souriante et demain vouloir être charismatique […] ». Cette dimension psychologique a ajouté une profondeur à la compréhension de la personnalité du client, orientant ainsi les recommandations des futurs conseillers en image. Les groupes formés ont comme à leur habitude, participé à un débriefing avec leur professeure. 

En résumé, ce cours de Coaching et Communication non-verbale à l’IDRI a offert une expérience d’apprentissage immersive, préparant les futurs professionnels du conseil en image à aborder leurs missions avec confiance et expertise. Un applaudissement bien mérité à tous pour leur implication dans cette expérience formatrice. 

L’IDRI, grande école de conseil en image située à Paris, prodigue des formations de qualité, animés par une équipe pédagogique impliquée. L’école propose total 5 cursus en alternance, dont les formations « Vente & Merchandising » et « Luxe & Personal Shopper » par exemple. Ce mode d’apprentissage en alternance permet aux étudiants de découvrir et se préparer aux enjeux du monde professionnel. Si vous êtes intéressé par le domaine du conseil en image, l’IDRI est l’école qu’il vous faut ! 

Le style Mob Wife  

Publiée le 29 janvier 2024

En ce début d’année, c’est une tendance des années 1990 qui refait surface et qui se popularise de plus en plus, notamment grâce aux réseaux sociaux. Cette dernière s’oppose complètement à la mode du « no make-up », prônant le minimalisme, qui s’est largement diffusé pendant le confinement. Il s’agit du look « Mob Wife ». 

Le style « Mob Wife » incarne une esthétique à la fois luxueuse et audacieuse, inspirée par l’univers fascinant de la mafia italo-américaine. Popularisé par des émissions de télévision à succès telles que « Les Soprano » et « Mob Wives », ce look emblématique capture l’esprit sophistiqué et opulent des femmes associées à la vie des gangsters. Plongeons dans cet univers glamour et mystérieux qui a conquis les amateurs de mode du monde entier. 

Visuel Mob wife

© Pexels-kate-trush

Comment adopter le look « Mob Wife »  ? 

Le look Mob Wife se distingue par ses éléments clés, fusionnant habilement le glamour vintage avec une touche moderne. Les vêtements moulants et flatteurs sont incontournables, mettant en valeur la silhouette féminine de manière élégante et provocante. Les robes moulantes, les tailleurs ajustés et les jupes crayon sont des pièces essentielles qui incarnent l’élégance sophistiquée caractéristique de ce style. 

Les imprimés animaliers sont une composante emblématique du look Mob Wife, apportant une dose de sauvagerie à l’esthétique raffinée. Les léopards, les serpents et les motifs zébrés ornent souvent les vêtements, conférant une touche audacieuse et exotique. Ces imprimés sont souvent associés à des accessoires tels que des sacs à main ou des chaussures, ajoutant une note sauvage à l’ensemble. 

Les bijoux opulents jouent un rôle central dans le look Mob Wife. Des colliers de perles extravagants aux boucles d’oreilles pendantes en diamants, ces accessoires luxueux complètent le style avec une touche de grandeur. Les bagues imposantes et les bracelets scintillants sont également des incontournables, ajoutant une allure digne d’une reine du crime. 

Du côté de la mise en beauté  

Les cheveux longs et coiffés avec précision sont une caractéristique distinctive du look Mob Wife. Des boucles glamour, des vagues volumineuses ou des chignons sophistiqués complètent la silhouette avec une élégance intemporelle. Les nuances de cheveux sombres, du brun profond au noir de jais, renforcent le mystère et l’intrigue associés à ce style emblématique. 

En ce qui concerne le maquillage, le look Mob Wife privilégie des teintes intenses et dramatiques. Des lèvres rouge vif, un eyeliner prononcé et des cils volumineux créent un regard envoûtant. Les sourcils parfaitement définis et le teint impeccable ajoutent une touche de sophistication, accentuant la beauté fatale qui définit le look Mob Wife. 

En conclusion, le look Mob Wife est bien plus qu’une simple expression de la mode. Il incarne une fusion audacieuse de la sophistication rétro et du glamour contemporain, capturant l’esprit des femmes fortes et déterminées associées à l’univers de la mafia italo-américaine. Ce style iconique continue de séduire les passionnés de mode, offrant une escapade glamour dans le monde mystérieux et captivant des Mob Wives. 

L’IDRI, une éminente école de conseil en image établie à Paris, offre des formations continues comprenant des cursus diversifiés et approfondis, ainsi que des programmes en alternance mettant en avant une approche professionnalisante. Les étudiants bénéficient d’un encadrement attentif de la part de professionnels particulièrement pédagogues, leur permettant d’acquérir de manière complète les connaissances essentielles dans le domaine du relooking et du conseil en image. Si vous aspirez à une formation rapide et efficace, ne tardez plus et inscrivez-vous à l’IDRI !  

Maîtrisez les secrets de l’Harmonie et de la Symbolique pour devenir conseiller en image

Publiée le 26 janvier 2024

L’harmonie, dans le contexte du conseil en image, englobe la justesse des choix vestimentaires, la pertinence des couleurs et la cohérence des styles avec la personnalité de la personne. C’est un équilibre subtil qui permet à l’individu de se sentir en adéquation avec son image, renforçant ainsi sa confiance en soi. 

Maîtrisez les secrets de l'Harmonie et de la Symbolique pour devenir conseiller en image

© pexels-karolina-grabowska- Unsplash

Parallèlement, la symbolique joue un rôle essentiel dans le conseil en image. Chaque choix, qu’il s’agisse de vêtements, de couleurs ou d’accessoires, porte une signification profonde. Les symboles peuvent être des expressions subtiles de la personnalité, des aspirations ou des valeurs de l’individu. 

Lorsque l’harmonie et la symbolique sont soigneusement considérées dans le conseil en image, cela va au-delà de l’esthétique pour devenir une véritable expérience transformative. C’est un processus qui invite chacun à explorer et à exprimer sa véritable identité, à travers une image extérieure en résonance avec sa personnalité. En fin de compte, le conseil en image devient un voyage vers la découverte de soi, où chaque élément choisi est une note harmonieuse dans la mélodie unique de l’individu.  

Le cours d’Harmonie et Symbolique  

Selon Nadine Goetz, la professeure, il est très important de s’intéresser à cette thématique : la symbolique des couleurs, par exemple, est un message non-verbal à elle seule, le choix des couleurs transmet une énergie et nous dépeint d’une certaine manière.  

Ce cours s’intéresse également au maquillage, plus dans le but de faire une mise en beauté que dans celui de créer un maquillage éditorial.  

Le 15 janvier, en matinée, les étudiants étaient amenés à présenter 3 tenues vestimentaires pour répondre aux exigences d’une clientèle. Ils devaient expliquer à leurs choix à leur professeure, qui devait les corriger en leur apportant son point de vue.  

Ces présentations étaient suivies d’une activité où les étudiants avaient une couleur ainsi qu’un terme : « analogue », « complémentaire » et « monochrome » attribués. À partir de cela, en binôme, ils devaient concevoir une tenue en expliquant le choix des pièces, des coupes, des tons, des motifs et plus encore. 

Pour finir, les étudiants devaient proposer une tenue à leurs partenaires en fonction de leur diagnostic de colorimétrie et de leurs préférences vestimentaires. Un assortiment varié de pièces et de tissus était à leur disposition pour donner vie à leurs concepts. À la suite de leur proposition, l’étudiant avait le choix d’« acheter », c’est-à-dire de valider la tenue, ou non.   

L’IDRI, grande école de conseil en image parisienne propose des formations continues et en alternance. Les formations en alternance mettent en avant différentes spécialisations : Vente & Merchandising, Luxe & Personal Shopper ou encore Influenceur Mode et Beauté, par exemple. Les étudiants étudient les fondamentaux du conseil en image en cours, et sont amenés à utiliser les connaissances, au sein de leur entreprise. De plus, les différents workshops et séminaires permettent aux étudiants de mettre en pratique leurs acquis et d’apporter une nouvelle perspective à leur apprentissage. Si le domaine du conseil en image vous intéresse, rejoignez l’IDRI ! 

200